La Plèchie

 

                En mars 2013, pour la première année, la Commune décide de participer au mois de la Plèchie, en partenariat avec le Parc du Morvan.

La plèchie (ou pièchie, selon les régions) consiste à coucher des arbustes que l'on incise au pied pour les entrelacer entre des pieux. Ainsi, la pousse peut continuer et donner une haie quasi infranchissable par les bovins ou ovins. Tous les 10-15 ans, avec les rejets et pousses, on peut réaliser une nouvelle plèchie.

Des agriculteurs en retraite confirment avoir plèché jusque dans les années 50, parfois plus. Aujourd'hui, les haies morvandelles dévoilent des arbres adultes couchés ou tordus, témoins d'anciennes plèchies.

De nos jours, les agriculteurs n'ont plus le temps de réaliser ce genre de haie. C'est pourquoi, l'objectif du Parc du Morvan est de transmettre, avec des personnes sachant plècher, ce savoir-faire morvandiau et cette technique très esthétique.

 

Plèchie du 16 mars 2013 à Saint-Péreuse

Plèchie du 16 mars 2013 à Saint-Péreuse         Plèchie du 16 mars 2013 à Saint-Péreuse

L'enseignant et les élèves de l'école de Saint-Péreuse sont aussi venus sur place.

  Plèchie du 16 mars 2013 à Saint-Péreuse

  Plèchie du 16 mars 2013 à Saint-Péreuse

La haie est située en face du cimetière.

 

                    En 2014 : haie visible en arrivant à Saint-Péreuse par la "Chaume du Clou".

Participation à la plèchie 2014          nouvelle haie plèchée

la plèchie avec les écoliers

Les "plècheurs" et les enfants de l'école.